En tant que femmes africaines modernes qui travaille, nous nous mettons une pression énorme en essayant de plaire à tout le monde et si nous n’y parvenons pas, nous avons le sentiment de n’avoir rien accompli. Chaque jour au travail, nous nous épuisons et nous nous efforçons d’accumuler les responsabilités, juste pour être sûres d’être considérées comme les « super-héroïnes » de notre travail. Nous nous perdons dans notre travail parce que nous nous convainquons que si nous relevons plus de défis, nous serons reconnues pour notre dur labeur. Parfois, nous pensons que c’est la bonne chose à faire pour obtenir une promotion au boulot, en mettant en danger notre santé avec cette routine de travail malsaine, juste pour être dans la ligne de mire d’une promotion ou d’une mission précieuse qui fera toute la différence.

Mais à la fin de la journée, lorsque la situation se présente, nous sommes stressées, nous en avons assez, et nous finissons dépitées parce qu’une fois de plus, on ne tient pas compte de nos compétences et de nos talents.

Voici quelques bons conseils pour éviter ce comportement qui alimente le stress.

Respirez, détendez-vous et prenez votre temps

Nous devons prendre du temps pour nous détendre et savoir qu’une bonne pause mentale vaut son pesant d’or. Lorsque nous gravissons les échelons d’une entreprise ou que nous dirigeons une entreprise prospère, sachez que le succès est un marathon, pas un sprint. Alors, adoptez votre rythme. Au cas où vous ne le sauriez pas, il est en fait tout à fait bénéfique de faire une pause de temps en temps pour maintenir des niveaux de concentration productifs et des niveaux de stress qui favorisent la créativité.

Alors, n’hésitez pas lorsque vous avez envie de vous ressourcer – faites une promenade d’un quart d’heure ou ayez une conversation informelle avec un de vos collègues sur la famille ou l’actualité. Arrêtez de trop analyser les choses et suivez votre instinct. Ne visez pas la perfection, visez le meilleur.

Déléguez si vous pouvez !

Deux évaluations à rendre avant la fin de la semaine. Une présentation de fin de trimestre à rendre mercredi prochain. Des réunions à la chaîne, des réunions et encore des réunions !  Il n’y a rien de mal à s’attaquer agressivement à chaque opportunité, ou à vouloir que votre patron vous considère comme une employée responsable. Mais il est tout aussi intelligent de savoir comment et quand partager le travail.

Les compétences en matière d’établissement de priorités et de délégation sont tout aussi précieuses. Pour gérer des priorités, il faut souvent demander un coup de main lorsque c’est nécessaire. Personne n’attend de vous que vous fassiez tout par vous-même. Trouvez des personnes qui peuvent vous aider lorsque vous vous sentez dépassée. Croyez-moi, vous êtes plus productive en déléguant des tâches à vos collègues et vous montrez  de cette façon que vous jouez en équipe lorsque vous vous portez volontaire pour aider les autres aussi. Vous gagnerez beaucoup de temps, vous respecterez vos délais et vous garderez votre santé mentale.

Arrêtez de vouloir être multitâche, si vous ne le pouvez pas!

Certains disent que c’est génétique pour les femmes de faire plusieurs tâches à la fois, mais cela fait plus de mal que de bien. Des études montrent que vous finissez par faire plus d’erreurs lorsque vous êtes multitâche, alors que c’est au delà de vos capacités, que lorsque vous travaillez sur une seule tâche à la fois. En outre, les experts ont prouvé que le multitâche n’est ni efficace ni productif. Penser que vous pouvez gérer plusieurs tâches à la fois conduit en fait à plus de stress, d’anxiété, de dépression et à un épuisement mental total.

C’est possible de prendre plusieurs responsabilités, mais sachez organiser votre travail de sorte qu’une chose n’affecte pas une autre. Arrêtez-vous, établissez des priorités, organisez et n’oubliez pas de déléguer si nécessaire. Faites toujours de votre mieux pour éviter la tendance à prendre trop de responsabilités à la fois. Planifiez à l’avance, planifiez votre temps et donnez la priorité à ce qui est important. Assurez-vous d’éteindre toute distraction excessive (maudits soient les médias sociaux !). Si une priorité absolue se présente, mettez de côté ce que vous êtes en train de faire et concentrez-vous dessus. Croyez-moi, votre patron vous appréciera, et vos collègues aussi.

Dites simplement non

Dire non à certaines occasions, lorsque la meilleure réponse est non, ne fait pas de vous une personne horrible.  J’avais l’habitude de penser que dire non faisait de moi une mauvaise personne ou limitait mes possibilités de carrière. Cependant, je me suis rendu compte qu’il est important de dire oui UNIQUEMENT lorsque je sais que je suis capable de le faire. N’acceptez que les choses qui peuvent vous apporter une valeur d’apprentissage pour vous-même et un avancement potentiel pour votre carrière. Savoir dire non quand la réponse est non maintient votre sentiment de contrôle et votre disponibilité pour contribuer plus efficacement à votre équipe par d’autres moyens. Ayant l’habitude de prendre soin des autres, les femmes aiment se surpasser et faire plaisir à tout le monde avant elles. Quand nous disons non, nous éprouvons un inévitable sentiment de culpabilité, car nous voulons que les gens sachent que nous sommes fiables. Mais on court le risque de ne plus se concentrer sur ce qui est vraiment important : soi-même. Vos désirs et vos besoins sont des éléments importants de votre bien-être général. Ainsi, le fait de toujours dire oui pour aller chercher un café pour l’équipe ne fait pas de vous un joueur d’équipe, mais plutôt un facilitateur!

Faites du sport ou méditez…

La journée de travail touche à sa fin et il est temps d’évacuer le stress qui s’est accumulé tout au long de la journée. En plus d’une alimentation saine, faire de l’exercice vous donne un regain d’énergie et vous permet d’aborder les problèmes du travail avec un esprit clair. La méditation quotidienne est une autre excellente solution. La méditation permet non seulement de calmer l’esprit, mais aussi de lutter contre le stress et l’anxiété, et de prendre conscience de son corps physique. Il existe d’excellentes vidéos sur YouTube (celle-ci par exemple) qui peuvent vous aider à vous lancer dans la méditation. Mettez donc de la musique apaisante et faites circuler les endorphines…

Previous post

La playlist d’enfer pour femme émancipée et motivée

Next post

Afrique centrale : Une foire commerciale pour stimuler l'intégration régionale à Kyé-Ossi

No Comment

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 ⁄ 4 =